Bulletin septembre 2016

 

Cotisations
Le trésorier remercie les consoeurs et confrères qui ont acquitté leur cotisation. Il rappelle aux autres membres, titulaires et associés, que la cotisation doit être versée avant le 31 mars.

	 L’Académie tiendra séance les : 

Vendredi 23 septembre 2016
Hôtel de Livois

15h00
Séance privée


Séance solennelle de rentrée   
(Port de la médaille de rigueur)

                                                                                                16h00
Séance publique


                                                        - Remise du prix de la vocation à la Compagnie Ergatica

16H30
                - Réception de M. Christophe Béchu, sénateur-maire d’Angers, membre d’honneur de l’Académie
                                                            - « Le rôle du maire dans l’exigence de proximité.»





Vendredi 14 octobre 2016


Séance organisée à l’Ecole du Génie, 
                                                                            106 rue Eblé, 49000 Angers

                                                                                                    16h00
Séance publique organisée par la section Histoire


                            - « Un village du Nord sous l'occupation allemande. » par M. Gérard Lesage

        -« Deux régiments des Pays de Loire à la cote 304 à Verdun, en 1916. » par M. Claude-Serge Guillemain.




SÉANCE PUBLIQUE DU 10 JUIN 2016

Sont prÉsents 
M. Olivier d' AMBRIÈRES, Mme Monique ASTIÉ, M. Robert AUDOIN, M. Yves BARTHET, M. Pierre BOUVET, M. Christian BRÉGEON, M. Georges CESBRON, M. Lionel COUPRIS, Mme Élisabeth du RÉau, M. Joseph GIBOIN, M. Daniel GRUAU, Mme Josette FOURNIER, Mme Marie-Magdeleine LE DALL, M. Serge LE POTTIER, M. Gérard LESAGE, M. Jacques MAILLARD, M. Jacques MAUREAU, M. Philippe PICHOT-BRAVARD, M. François PIGNIER, M. Pierre SCHMITT, Mme Florence SOULEZ-LARIVIÈRE, M. Jacques THOMAS, M. Etienne VACQUET, M. Michel VAISSIER,   membres titulaires

M. René COMBRES, M. Georges TIRAULT,   membres titulaires ÉmÉrites

M. Pierre ALLAIN, M. Jean-Louis BEAU, M. Louis-Marie BEAUVOIS, M. Jean Claude BROUILLARD, M. Yves CADOU, M. Jean Paul DARDUN, M. Philippe de FRESNAY, Mme Anne de VAUTIBAULT, M. Benoît DELTOMBE, M. Jacques FERGON, M. Gildard GUILLAUME, M. Claude-Serge GUILLEMAIN, Mme Claude GUILLEMAIN M. André JOUBERT, M. Jacques KERYELL, Mme Denise LAMAISON, M. François LECOQ-VALLON, Mme Françoise LIZÉ-DUBOIS, Mme Fabienne MARTEAU, Mme Christiane MULOCHER-GAIRE, M. Michel PENNEAU, Mme Jeanne ROGUET-PRIN, M. Furcy SOULEZ-LARIVIÈRE,   membres associÉs.

S’Étaient fait excusér :
M. Jean-Pierre BOIS, M. Benoît BOUMARD, M. Daniel COUTURIER, Mme Yvette DAMS-MONVILLE, Mme Margreet DIELEMAN, M. Claude FERRAND, Mme Marie-Claude GUILLERAND, M. Dominique LAMBERT DE LA DOUASNERIE, M. Jacques-Marie de LATROLLIÈRE, M. Xavier MARTIN, M. Guy MASSIN-LE GOFF, M. Jean-Claude REMY, M. Bernard RICHE, Mme Elisabeth VERRY,   membres titulaires. 

M. Jacques CHOPIN, membre titulaire ÉmÉrite

Mme Simone BÉGUIER,   membre titulaire honoraire 

M. Max BARAT, M. Michel BERNARDIN, M. Jacques BIZARD, Mme Françoise BIZARD, M. François BOULÊTREAU, M. Dominique CHARBONNEL, Mme Laurence CHARVOZ, Mme Jeanne DUVAL-LE GOFF, M. Rémy GERNIGON, Mme Pascale GRÉMONT, Mme Monique JOLLIVET-DAVID, M. Dominique MAILLARD, Mme Françoise MARMIN, Mme Marie-Thérèse MOIGNET, Mme Joëlle REMY, Mme Jocelyne RENOU, Mme Sylvette ROBSON, M. Philippe ROCQUET, Mme Françoise TÊTU DE LABSADE, M. Guy TRIGALOT,   membres associÉs. 

	En l’absence de Jean-Pierre Bois, empêché, la séance est présidée par Philippe Pichot-Bravard, deuxième vice-président. Elle est consacrée à la réception de notre confrère Pierre Schmitt comme membre titulaire, sur le fauteuil occupé jusqu’alors par Georges Tirault, à présent membre titulaire émérite de notre compagnie, et dont il prononce l’éloge.
	Après avoir salué sa présence ainsi que celle de son épouse, Pierre Schmitt souligne les nombreux points communs qui le relient à Georges Tirault, au premier rang desquels il mentionne les nombreux séjours effectués dans le Sud-Est asiatique, où sa carrière dans la Marine nationale l’y appela à plusieurs reprises, avant qu’il n’y crée une société à Bangkok. De retour en Anjou en 1992, Georges Tirault occupe la fonction de secrétaire général de l’Université Catholique de l’Ouest. Elu dans notre institution, il s’y investit pleinement et lui apporte son expérience en occupant la fonction de secrétaire général. Ses communications seront aussi, par l’effet de sa vaste culture et de sa grande curiosité intellectuelle, des moments forts pour notre institution. 

- « Poésie et vérité : les paysages de Prosper Barbot » par M. Pierre Schmitt
	Prosper Barbot est un peintre paysagiste angevin du 19ème siècle. L’examen de ses œuvres, dont plusieurs ont été longuement présentées et analysées, permet de suivre le cheminement qui a amené les peintres de son époque a peu à peu s’émanciper, dans leurs tableaux, de la représentation de paysages idéalisés pour aboutir à celle de paysages naturels.

	Dans les années 1820, alors que Prosper Barbot commence à peindre, le paysage est encore considéré comme un genre mineur. En fait, ceux qui, dans leurs compositions, s’essaient à le représenter, le considèrent plutôt comme un prétexte, un décor afin d’y placer des personnages ou des scènes de genre. C’est en outre alors le travail en atelier qui prédomine largement. Il faudra ainsi attendre Pierre Henri de Valenciennes pour voir émerger et se généraliser la pratique de la peinture en plein air, nouvelle méthode dans laquelle s’illustreront des artistes français comme Jean-Joseph Bidauld, ou encore anglais, comme John Constable dont on dit qu’il n’aimait rien tant que de partir en balade avec son chevalet pour peindre tout simplement la nature. A dire vrai, ce que l’on a pu appeler le « plein-airisme » n’était pas une totale nouveauté et Rubens déjà peignait dans la nature. Mais cette pratique avait été largement oubliée depuis.
	C’est dans ce contexte que Prosper Barbot, qui eut notamment l’occasion de côtoyer Corot, trouve une place importante dans ce qui va devenir la nouvelle manière de voir et d’observer les paysages. On voit combien dans sa peinture, son regard s’attache à rechercher et à rendre la structure du paysage qu’il étudie.
	Dans le chemin qui mène de l’idéal au réel, ou pour le dire autrement, de la poésie à la vérité, Prosper Barbot tient une place essentielle, et quelque peu injustement oubliée, omission que cette communication a permis de corriger.

	Afin de s'en tenir au cadre horaire ordinaire prévu pour l’organisation des séances, la communication sur Yolande d’Aragon est remise à une date ultérieure.






SÉANCES DU 24 JUIN 2016

Sont prÉsents 
M. Gilles d' AMBRIÈRES, M. Robert AUDOIN, M. Jean-Pierre BOIS, M. Pierre BOUVET, M. Georges CESBRON, M. Daniel COUTURIER, Mme Élisabeth du RÉau, M. Joseph GIBOIN, M. Daniel GRUAU, Mme Marie-Claude GUILLERAND, M. Jacques-Marie de LATROLLIÈRE, Mme Marie-Magdeleine LE DALL, M. Serge LE POTTIER, M. Gérard LESAGE, Mme Catherine LESSEUR, M. Jacques-Henri MARTIN, M. Michel PECHA-SOULEZ, M. Bernard RICHE, M. François-Christian SEMUR, M. Jacques THOMAS, M. Michel VAISSIER,   membres titulaires

René COMBRES,   membre titulaire ÉmÉrite 

M. Louis-Marie BEAUVOIS, M. Pierre-Marie BETTON, M. Henri BRAULT, M. Yves CADOU, M. Dominique CHARBONNEL, M. Jacques FERGON, M. Michel GUILLANEUF, M. Gildard GUILLAUME, M. Claude-Serge GUILLEMAIN, Mme Claude GUILLEMAIN, Mme Denise LAMAISON, M. Michel LAVÉDRINE, M. Dominique MAILLARD, M. Michel PENNEAU, Mme Hélène POLOVY, M. Jean ROBERT, Mme Jeanne ROGUET-PRIN, M. Alain ROUX, M. Bernard SARTON du JONCHAY, M. François-Michel SOULARD,   membres associÉs.

S’Étaient fait excusér :
M. Olivier d' AMBRIÈRES, Mme Monique ASTIÉ, M. Yves BARTHET, M. Benoît BOUMARD, M. Christian BRÉGEONMme Yvette DAMS-MONVILLE, Mme Margreet DIELEMAN, M. Claude FERRAND, Mme Josette FOURNIER, M. Xavier MARTIN, M. Jacques MAUREAU, M. Philippe PICHOT-BRAVARD, M. François PIGNIER, M. Jean-Claude REMY, M. Pierre SCHMITT, Mme Florence SOULEZ-LARIVIÈRE,   membres titulaires. 

Mme Simone BÉGUIER,   membre titulaire honoraire 

Mme Christiane ASTOUL, M. Max BARAT, M. Jérôme BODIN, Mme Laurence CHARVOZ, Mme Jeanne DUVAL-LE GOFF, M. Pierre-Anne FORCADET, Mme Frédéricque FORCADET-BODIN, M. Rémy GERNIGON, M. Jean-Louis GIARD, Mme Pascale GRÉMONT, M. François LECOQ-VALLON, Mme Marie-Thérèse MOIGNET, Mme Christiane MULOCHER-GAIRE, Mme Joëlle REMY, Mme Sylvette ROBSON, M. Philippe ROCQUET, M. Furcy SOULEZ-LARIVIÈRE, Mme Christine STRULLU-DERRIEN, Mme Françoise TÊTU DE LABSADE, M. Guy TRIGALOT,   membres associÉs. 

SÉANCE PRIVEE DU 24 JUIN 2016

	Notre compagnie est en premier lieu appelée à se prononcer sur la candidature de deux nouveaux membres associés, Gilles Bourdouleix et Patrick Redslob.
La candidature de Gilles Bourdouleix, député maire de Cholet, diplômé en droit et lettres modernes, un temps chargé de cours à l’université d’Angers est présentée par François Soulard, celle de Patrick Redslob, journaliste de métier retiré en Anjou depuis sa retraite, par Daniel Couturier. Ces deux candidatures sont acceptées.
Il est précisé que la candidature de Lise Rodriguez, déjà présentée devant le CA, sera examinée lors de la prochaine séance privée.

	Le président Bois fait ensuite un rapide compte rendu de la journée inter académique du Grand Ouest qui s’est tenue à Caen le 11 juin, devant une assistance malheureusement clairsemée en raison des difficultés de transport.
	Il rend compte ensuite de la Conférence nationale des Académies organisée à Paris le 7 juin. Lors de cette séance il a été notamment précisé que la prochaine conférence se tiendra à Paris sur le thème de l’héritage. Les propositions de communication peuvent être présentées d’ici la fin du mois d’octobre 2016. Par ailleurs il a été indiqué que la conférence nationale 2018 se tiendra en Alsace sur le thème «  des étoiles et des hommes » et que celle de 2020 se tiendra à Mâcon. La rencontre du 7 juin a aussi été l’occasion d’un vaste débat sur le rôle que peuvent tenir aujourd’hui les Académies. La nécessité de se faire connaître a été fortement soulignée, ainsi plus généralement que les avantages d’une ouverture de nos travaux à la participation d’intervenants extérieurs. En conclusion de cette séance de travail, le président Bernard Bourgeois a exhorté les Académies et leurs membres à se faire des « missionnaires de la culture ».
	En troisième lieu, le président Bois s’est réjoui du succès de la journée « jardins » qui a rassemblé plus d’une cinquantaine de personnes.

	Daniel Couturier a enfin présenté «  la steppe » de Tchékhov, ouvrage récemment paru aux éditions « Via romana », avec une nouvelle traduction de notre confrère Pierre-Marie Betton. Dans l’avant-propos de ce livre, Daniel Couturier a rappelé le rôle majeur du traducteur et souligné les éminentes qualités, à cet égard, du travail de Pierre-Marie Betton, qui nous invite avec une grande élégance à suivre le parcours d’un jeune garçon à travers la steppe russe.

SÉANCE PUBLIQUE DU 24 JUIN 2016

	La séance est d’abord consacrée à la réception de notre confrère François-Christian Semur comme membre titulaire.
A cet effet, notre confrère fait d’abord l’éloge de son prédécesseur au siège n° 33, Philipe Dain, professeur agrégé de lettres classiques dont les traductions et commentaires du mythographe du Vatican font autorité. Homme de culture et de réflexion, il a fait bénéficier noter compagnie des résultats des recherches approfondies qu’il ne cessa de mener, notamment à propos de la frontière de la cité des Andes et plus généralement, de celles qui contribuèrent à parfaire la connaissance de l’Anjou antique. Membre du conseil d’administration de notre académie, il ne cessa aussi d’en garantir le bon fonctionnement et le rayonnement en en assurant le secrétariat.

- « Jean-Frédéric Sourdeau de Beauregard» par M. François Christian Semur
	C’est à un homme de grande culture également que François-Christian Semur consacre sa communication inaugurale.


	Né en 1785 dans une famille de grands juristes (son père était conseiller maître à la Chambre des Comptes de Bretagne), Jean-Frédéric Sourdeau de Beauregard, après un bref passage à l’Ecole Polytechnique où il avait été admis à l’âge de 16 ans, se dirige vers des études de droit qui l’amènent, lui aussi, à embrasser une carrière juridique. En 1810, il est conseiller auditeur près la Cour Impériale d’Appel d’Angers, juridiction auprès de laquelle il sera l’année suivante nommé avocat général avant d’y terminer sa carrière en tant que président de Chambre.
Conseiller municipal d’Angers, puis maire de Saint-Hilaire Saint-Florent, Sourdeau de Beauregard manifesta un vif intérêt pour la vie politique locale mais aussi pour les questions d’éducation (il sera membre du conseil académique puis départemental de l’instruction publique).
Mais, pour notre Académie, c’est sans doute son rôle dans la création de la société d’agriculture, des sciences et des arts d’Angers, puis sa longue présidence de cette institution qui vaut d’être notée. Célestin Port au demeurant, dans son dictionnaire biographique, n’a pas manqué de relever la qualité des diverses communications et autres interventions qu’il fut amené à y faire. Le célèbre archiviste angevin relève aussi l’importance des travaux de Sourdeau de Beauregard sur le roi René ou encore de son ouvrage sur la statistique du département de Maine et Loire.
	
« François Ier, inventeur de paix perpétuelles » par M. Jean-Pierre Bois
Le sujet de cette communication peut surprendre. Dans la mémoire collective, le roi François Ier est d’abord le vainqueur du Marignan (et le vaincu de Pavie), batailles célèbres dans l’histoire de France, qui renvoient plus à l’image d’un roi guerrier qu’à celle d’un roi pacifiste.
Aussi, nombre de biographes passent-ils rapidement sur la politique de paix que mène le souverain entre 1515 et 1518. C’est pourtant, comme le montre la communication de Jean-Pierre Bois, à cette époque qu’ont été conclues, en 1516 deux paix perpétuelles, qui, sans en avoir le nom, ont toutes deux duré trois siècles, le concordat de Bologne signé avec Léon X et le traité de Fribourg signé avec les cantons suisses. Auxquelles s’ajoutent, en 1517, le traité de Cambrai, qui scelle la réconciliation entre le roi de France, le roi d’Espagne et l’Empereur, et surtout en 1518, le traité de Londres, signé en dehors de tout contexte de guerres, et annonçant une paix dite, pour la première fois, « perpétuelle », (mais qui ne durera qu’un an, brisée par l’élection impériale de 1519). Il en reste une recomposition de fond de la paix européenne, avec l’émergence de l’idée d’équilibre des grandes puissances qui se substitue, définitivement, à celle de monarchie universelle.
Au terme de cette communication, Georges Cesbron a rappelé le goût de François Ier pour la poésie, et Daniel Couturier a évoqué, de manière imagée, le passage du souverain dans la ville de Longué.






Carnet de l’Académie


Annonces academiciennes

Vendredi 16 septembre, 18 heures, aux Archives Départementales.
	Dans le cadre de l'exposition "Arts vivants en Anjou du XVIIe au XXIe siècle, Madame Elisabeth Verry, directrice des Archives départementales, première Vice-présidente de l'Académie, accueille Monsieur Jean-Luc Davy, maire de Daumeray, membre de l'Académie, pour une conférence théâtralisée intitulée : « Rouget le Braconnier, une expérience théâtrale. ».

décès
L’Académie a appris
- le décès de Monsieur Edmond Rubion, membre titulaire, à l'âge de 90 ans, le 21 juillet 2016. Ses obsèques ont eu lieu le lundi 25 juillet à 14h30 en l'église Notre Dame de Beaupréau.
L’Académie présente ses sincères condoléances à la famille du défunt.
- le décès de l’épouse de Jacques Chopin, membre titulaire émérite, à qui elle exprime sa vive sympathie.


Prochaines communications

Vendredi 23 septembre 2016
RENTREE ACADEMIQUE  (Le port de la médaille est de rigueur)
	15h00 : Séance privée 
	16h00 : Séance publique 

	16h00 : «  Remise du prix de la vocation 2015 à la Compagnie Ergatica
	16h30 : Réception de M. Christophe Béchu, sénateur-maire d’Angers, membre d’honneur de l’Académie
	- «  Le rôle du maire dans l’exigence de proximité. » 

Du 5 au 8 octobre 2016 : Conférence Nationale des Académies à Toulon
Colloque : « Toulon, le Var et la Mer »

Vendredi 14 octobre 2016  
Séance organisée à l’Ecole du Génie, 106 rue Eblé, 49000 Angers
	16h00 : Séance publique organisée par la section Histoire
	- « Un village du Nord sous l'occupation allemande. » par M. Gérard Lesage
	- « Deux régiments des Pays de Loire à la cote 304 à Verdun, en 1916. » par M. Claude-Serge Guillemain.

Vendredi 28 octobre 2016
	15h00 : Séance privée
	16h00 : Séance publique organisée par la section Lettres sur le thème de :
« Mémoire vivante de 1914—1918 »
	- « 1916, début de la parution du Feu d’Henri Barbusse et publication du Poète assassiné de 	Guillaume Apollinaire (bref rappel) » par M. Georges Cesbron 
	- « Haïkus de la guerre 14-18. » par M. Patrick Gillet
	- « Passion de notre fr鑽e le Poilu de Marc Leclerc » par M. Jean-Paul Chauveau, directeur honoraire de recherches au C.N.R.S




Gérard LESAGE
Secrétaire Général

Directeur de la Publication : Jean—Pierre BOIS.
Imprimé par nos soins.
ISSN : 1294-7938								 
Dépôt légal septembre 2016

		
Nouveau numéro de téléphone	     Tél.   : 02. 41 .39. 13.61.
Courriel : academie-dangers@wanadoo.fr
angers.academie@orange.fr
	Site Web : www.academie-dangers.fr
mailto:academie-dangers@wanadoo.frmailto:angers.academie@orange.frhttp://www.academie-dangers.fr/shapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1shapeimage_2_link_2
Retour à l’accueilACTUALITES.html