L’Académie tiendra séance les : 

Vendredi 30 mars 2018
Hôtel de Livois

15h00
                                                                                                    Séance privée


                                                                                                16h00
Séance publique

- « Le décret impérial du 25 mars 1810 et son application dans le Maine-et-Loire. » par M. Alain Fougeray

« Prédicat en grammaire. » par M. Alain Schneider 




Vendredi 27 avril 2018
Hôtel de Livois

                                                                                                16h00
Séance publique

- « La politique linguistique de la Francophonie et la problématique de l’anglais. » par M. Julien Kilanga

- « Les Jobs sous la révolution, comportements démographiques et sociaux à Morannes aux XVIIIe et XIXe siècles. » par M. Raphaël Bodin










SÉANCES DU 23 FEVRIER 2018

Sont prÉsents 
M. Olivier d' AMBRIÈRES, Mme Monique ASTIÉ, M. Yves BARTHET, Mme Véronique de BECDELIÈVRE, M. Jean-Pierre BOIS, M. Benoît BOUMARD, M. Pierre BOUVET, M. Georges CESBRON, M. Lionel COUPRIS, Mme Yvette DAMS-MONVILLE, M. Joseph GIBOIN, M. Daniel GRUAU, M. Claude FERRAND, Mme Josette FOURNIER, M. Claude-Serge GUILLEMAIN, M. Luc LARGET-PIET, M. Jacques-Marie de LATROLLIÈRE, M. Serge LE POTTIER, M. Gérard LESAGE, Mme Catherine LESSEUR, M. Jean-Marie LIMAL, M. Jacques MAILLARD, M. Guy MASSIN-LE GOFF, M. Philippe PICHOT-BRAVARD, M. Serge QUENTIN, Mme Denise Joëlle REMY, M. Jean-Claude REMY, M. Bernard RICHE, M. Alain SAULNIER, Mme Florence SOULEZ-LARIVIÈRE, M. Michel VAISSIER,   membres titulaires

M. Georges TIRAULT,   membre ÉmÉrite

Mme Christiane ASTOUL, M. Louis-Marie BEAUVOIS, M. Daniel BLOUIN, Mme Maryvonne CHANTEUX, M. Dominique CHARBONNEL, M. Hubert CHENUT, M. Michel DANIN, M. Jacques de BELENET, M. Augustin de BÉTHUNE HESDIGNEUL, M. Philippe de FRESNAY, Mme Caroline de NAVACELLE, M. Benoît DELTOMBE, M. Henry-Dominique DERSOIR, M. Joël DRÉAN, M. Hervé du PONTAVICE, M. Yves DURAND, M. Daniel GARANDEAU, M. Michel GARREAU de LABARRE, M. Rémy GERNIGON, M. Jean-Louis GIARD, Mme Mihaela GIRTAN, M. Jean-André GOUYETTE, M. Jean GRELON, M. Michel GUILLANEUF, Mme Claude GUILLEMAIN, M. Yannick GUILLOU, M. Gérard JACQUIN, M. René JAMES, M. Julien KILANGA, Mme Denise LAMAISON, M. Alain LEFEBVRE, M. Denis LEIBER, M. Didier LEROY, Mme Françoise LIZÉ-DUBOIS, Mme Marie-Thérèse MOIGNET, M. Patrick MORNET, Mme Christiane MULOCHER-GAIRE, M. Jean-Claude PAVION, M. Michel PENNEAU, M. Scévole POCQUET de LIVONNIÈRE, M. Paul RAGUIN, M. Jacques RICHOU, M. Jean ROBERT, Mme Jeanne ROGUET-PRIN, M. François-Michel SOULARD, M. Furcy SOULEZ-LARIVIÈRE, M. Guy TRIGALOT,   membres associÉs.


S’Étaient fait excusér :
M. Robert AUDOIN, M. Christian BRÉGEON, M. Daniel COUTURIER, Mme Margreet DIELEMAN, Mme Élisabeth du RÉau, Mme Marie-Magdeleine LE DALL, M. Jacques MAUREAU, M. Michel PECHA-SOULEZ, Mme Christine STULLU-DERRIEN, M. Jacques THOMAS, M. Etienne VACQUET,   membres titulaires. 

M. Max BARAT, M. Jacques BIZARD, Mme Françoise BIZARD, M. Gilles BOURDOULEIX, Mme Laurence CHARVOZ, Mme Évelyne de PONTBRIAND, M. Alain FOUGERAY, Mme Pascale GRÉMONT, M. Robert GUIDOUIN, M. Michel LAVÉDRINE, M. François LECOQ-VALLON, M. Dominique MAILLARD, Mme Françoise MARMIN, M. Roger MASSÉ, Mme Jocelyne RENOU, Mme Sylvette ROBSON, M. Philippe ROCQUET, M. Désiré Eugène SOUILLARD, Mme Françoise TÊTU DE LABSADE, M. Rémi THUAU, Mme Maÿlis THURET, M. Michel VILLEDEY,   membres associÉs. 

SÉANCE PRIVEE DU 23 FEVRIER 2018

	Dans un premier temps se tient l’assemblée générale qui entend le rapport d’activité présenté par Daniel Gruau, secrétaire général, le rapport financier présenté par Yves Barthet, trésorier, et le rapport moral, présenté par Jean-Pierre Bois, président.
Ces rapports sont approuvés à l’unanimité, à l’exception du rapport financier (une abstention).

	Dans un second temps, le président Bois rappelle la visite à Paris des Musées de l’Ordre de la Libération et de l’Armée (13 juin). Il indique ensuite qu’il envisage de confier à notre confrère Yves Durand les diverses opérations de communication de notre compagnie. 

	Dans un troisième temps il est procédé au renouvellement des membres du CA. Sont élus, par ordre alphabétique, Olivier d’Ambrières, Yves Barthet, Jean-Pierre Bois, Lionel Coupris, Daniel Couturier, Joseph Giboin, Daniel Gruau, Gérard Lesage, Guy Massin-Le Goff, Philippe Pichot-Bravard, Alain Saulnier, Elisabeth Verry.

SÉANCE PUBLIQUE DU 23 FEVRIER 2018

Prend séance, présenté par Gérard Lesage, notre confrère Yannick Guillou.
La séance de ce jour rend hommage à Jean d’Ormesson, décédé en décembre dernier, qui appartenait à notre Académie à titre de membre d’honneur. 

- « Jean d’Ormesson, le journaliste» par M. Yves Durand
	Pendant près de 70 ans, Jean d’Ormesson mena, en parallèle à sa carrière d’écrivain, un parcours de journaliste dans la presse écrite, signant des articles dans de nombreux titres, quotidiens, hebdomadaires ou périodiques. Son premier article avait paru dans le journal Le Monde en 1948. Le dernier fut publié dans les colonnes du Figaro en octobre 2017. 
Pour cette communication, notre confrère a spécialement recueilli les témoignages d’Héloïse d’Ormesson, la fille de Jean, et de grands confrères qui l’ont côtoyée sa vie durant, Philippe Bouvard et Philippe Labro. Dans plusieurs entretiens, Jean d’Ormesson avait aussi évoqué cette partie de sa carrière qui contribua à lui donner visibilité et notoriété. «  Je surprendrai peut-être le lecteur en lui assurant que ce que je préfère, c’est me taire », assurait l’intéressé. On imagine qu’il le disait avec son fameux sourire. Ailleurs il ajoutait : «  Je n’ai pas honte de ce que j’ai écrit. Je me suis souvent trompé. 	Certains textes sont plus faibles que d’autres. Quelques-uns, pourtant, qui datent de près d’un demi-siècle, abordent des problèmes qui se posent encore aujourd’hui. Et je suis heureux d’avoir pu rendre hommage, une fois encore, à des écrivains,  à des livres, à des hommes et à des femmes de notre temps que j’ai admirés et aimés ».
Dans un style qui alliait élégance et érudition, d’Ormesson traita de nombreux sujets, sur la politique essentiellement, mais aussi sur la littérature, la culture, les voyages, et cela toujours avec un goût certain  pour la polémique et un formidable  sens de la formule.
Il ne se considérait pour autant pas comme un journaliste, lui qui affichait en priorité  sa mission de haut fonctionnaire à l’Unesco. 

- « Jean d’Ormesson, l’écrivain,» par M. Gérard Jacquin
	La vocation d’écrivain de d’Ormesson est relativement tardive puisqu’il publie son premier roman à 31 ans, en 1956, et surtout, n’obtenant que de médiocres succès, il songe, dix ans plus tard, à faire ses adieux à la littérature dans Au revoir et merci. Mais en réalité, elle deviendra la grande affaire de sa vie avec, en 1971, La Gloire de l’Empire, vaste fresque d’une histoire fictive, qui fut couronnée par le Grand Prix du roman de l’Académie française. Son audience se confirme avec Au plaisir de Dieu, en 1974, qui obtint le Prix Balzac et fut adapté pour la télévision. Ce roman fait revivre son enfance et le château familial où il découvrit de nombreuses œuvres et leurs auteurs, dont Chateaubriand, qu’il admira tant.
	Il se consacre, dès lors et de plus en plus, à la littérature, surtout après sa démission du Figaro en 1977. Son œuvre comporte ainsi une quarantaine d’ouvrages. Elu à l’Académie française en 1973, il compose des romans qui sont le plus souvent à la frontière du récit et de l’essai. Pour retenir quelques traits essentiels, notons-en d’abord la dimension autobiographique (Rapport Gabriel, C’était bien, Voyez comme on danse, Une fête en larmes, etc.), mais en faisant la part du rêve, de la fiction. L’agrégé de philosophie qu’il fut s’est aussi beaucoup intéressé aux grandes questions métaphysiques, souvent à partir d’un voyage dans le temps et l’espace (par exemple dans l’Histoire du Juif errant) : méditation sur le temps qui passe, réflexions sur le miracle de la vie, les origines du monde, l’existence de Dieu (Dieu, sa vie, son œuvre ; Presque rien sur presque tout). Sa quête de sens le conduit également à s’ouvrir aux hypothèses de l’astrophysique et à la théorie du big bang (La création du monde, C’est une chose étrange à la fin que le monde, Guide des égarés). Malgré la difficulté du sujet, il conserve un style clair, limpide et ne s’interdit pas l’humour. Par-delà le doute ou la souffrance, l’optimisme l’emporte, comme l’affirme ce vers d’Aragon qu’il reprend en 2016 en titre de roman : « Je dirai malgré tout que cette vie fut belle ».

	A l’issue de ces deux communications, Philippe de Fresnay tient à rappeler le discours particulièrement brillant que Jean d’Ormesson prononça à l’occasion de la réception de Simone Veil à l’Académie Française, devant trois présidents de la République, anciens et en exercice, un hommage  qu’il termina par cette phrase magnifique : « Je vous aime Madame ». 

SÉANCE PUBLIQUE DU 16 MARS 2018

Sont prÉsents 
M. Olivier d' AMBRIÈRES, Mme Monique ASTIÉ, M. Yves BARTHET, M. Jean-Pierre BOIS, M. Christian BRÉGEON, M. Georges CESBRON, M. Lionel COUPRIS, Mme Yvette DAMS-MONVILLE, M. Joseph GIBOIN, M. Daniel GRUAU, Mme Josette FOURNIER, M. Claude-Serge GUILLEMAIN, Mme Marie-Claude GUILLERAND, M. Luc LARGET-PIET, M. Jacques-Marie de LATROLLIÈRE, Mme Marie-Magdeleine LE DALL, M. Georges LE GUILLANTON, M. Serge LE POTTIER, Mme Catherine LESSEUR, M. Jean-Marie LIMAL, M. Jacques MAILLARD, M. Guy MASSIN-LE GOFF, M. Michel PECHA-SOULEZ, M. Bernard RICHE, M. Alain SAULNIER, Mme Florence SOULEZ-LARIVIÈRE, M. Jacques THOMAS, M. Michel VAISSIER, membres titulaires

M. Georges TIRAULT,   membre ÉmÉrite

M. Pierre ALLAIN, M. Louis-Marie BEAUVOIS, M. Jacques BESSON, M. Dominique CHARBONNEL, M. Augustin de BÉTHUNE HESDIGNEUL, M. Philippe de FRESNAY, M. Hervé de GOUYON, M. Benoît DELTOMBE, M. Henry-Dominique DERSOIR, M. Yves DURAND, M. Daniel GARANDEAU, M. Rémy GERNIGON, Mme Mihaela GIRTAN, Mme Pascale GRÉMONT, M. Michel GUILLANEUF, Mme Claude GUILLEMAIN, M. René JAMES, M. Jacques KERYELL, M. Julien KILANGA, M. Denis LEIBER, Mme Françoise LIZÉ-DUBOIS, M. Roger MASSÉ, Mme Marie-Thérèse MOIGNET, Mme Christiane MULOCHER-GAIRE, M. Jean-Claude PAVION, M. Scévole POCQUET de LIVONNIÈRE, M. Jean ROBERT, M. Alain SCHNEIDER, M. François-Michel SOULARD, M. Furcy SOULEZ-LARIVIÈRE, M. Guy TRIGALOT,   membres associÉs. 

Mme Agnès ROUSSINEAU, Mme Véronique BOIDARD, M. Pierre DAVID, M. Jacques LESSEUR,   invités 

S’Étaient fait excusér :
M. Robert AUDOIN, M. Benoît BOUMARD, M. Pierre BOUVET, M. Daniel COUTURIER, Mme Margreet DIELEMAN, Mme Élisabeth du RÉau, M. Gérard LESAGE, M. Jacques MAUREAU, Mme Denise Joëlle REMY, M. Jean-Claude REMY, Mme Christine STULLU-DERRIEN, M. Etienne VACQUET.   membres titulaires

M. Max BARAT, M. Michel BERNARDIN, M. Jacques BIZARD, Mme Françoise BIZARD, M. Jérôme BODIN, M. Raphaël BODIN, M. Gilles BOURDOULEIX, Mme Laurence CHARVOZ, M. Raphaël COURANT, M. Michel DANIN, M. Joël DRÉAN, M. Pierre-Anne FORCADET, Mme Frédéricque FORCADET-BODIN, Mme Denise LAMAISON, M. Dominique MAILLARD, Mme Françoise MARMIN, M. Michel PENNEAU, Mme Hélène POLOVY, Mme Sylvette ROBSON, M. Philippe ROCQUET, Mme Françoise TÊTU DE LABSADE, Mme Maÿlis THURET,   membres associÉs.

	Notre président, Jean-Pierre Bois ouvre la séance en annonçant la mise à disposition des Académiciens par Georges Cesbron de différents livres de littérature. Il nous informe de la publication du livre de Michel Vaissier sur « l'Urne de Cana » et nous rappelle l'engagement de l'Académie d'accompagner Guy Massin Le Goff dans ses démarches pour parvenir à une meilleure conservation de l'oeuvre. Avant de donner la parole aux intervenants il nous présente le livre de Daniel Couturier sur « Herder à Nantes et à Angers en 1769 », édité par les éditions Saint-Léger, dont la forme évoque la nouvelle collection que l'Académie aimerait développer, notamment à l'occasion des colloques, voire des journées particulières organisées par les sections.
	Notre confrère Denis Leiber nous présente un sujet scientifique sur le thème de « L’obésité, un problème majeur de santé publique : analyse de différents mécanismes impliqués dans cette pathologie. »
	Il nous expose que l’obésité est une pandémie en forte augmentation qui est associée au développement de différentes complications telles que les cancers et le diabète de type 2. Le diabète de type 2 favorise le dysfonctionnement du système endothélial micro-vasculaire ce qui accroît la rétinopathie, les maladies cardiovasculaires, l’apnée du sommeil et différentes pathologies rénales. La rétinopathie provient d’une hyper-tension, ainsi que d’une inflammation vasculaire et d’une augmentation du stress oxydatif.
	Il nous présente, à partir de tableaux et de schémas, les différents mécanismes impliqués dans le développement de l’obésité et il insiste sur le rôle des microparticules qui sont secrétées par les cellules, en particulier celles provenant du tissu adipeux blanc ou graisse blanche. Ces microparticules contiennent tout un panel de constituants lipidiques, protéiques et génétiques jouant un rôle de messager au niveau des tissus cibles comme l’endothélium. Leur concentration augmente fortement dans le plasma des patients obèses. De plus, le tissu adipeux des patients obèses secrète des microparticules qui contiennent des constituants qui vont favoriser la prise de poids. Le rôle bénéfique des phytoestrogènes présents dans certaines plantes comme le soja ainsi que de l’oxyde nitrique (NO) dans les pathologies associées à l’obésité sera aussi analysé.
	Il insiste sur l’hygiène de vie incluant l’alimentation et le sport qui jouent un rôle curatif dans l’obésité. A partir d'une présentation imagée il nous a montré les fortes disparités concernant le nombre d’obèses entre les différents continents et pays, mais aussi entre les différentes régions de France. Le regard lucide posé sur l'importance de ce phénomène est un moyen nécessaire pour permettre aux citoyens et aux collectivités de réagir utilement.


	Notre consoeur Catherine Lesseur intervient ensuite sur le thème de « L'itinéraire grec de David d'Angers » 
	A la veille du voyage de l'Académie à Athènes nous pouvions nous attendre à une description des lieux sous le regard de David d'Angers. Il n'en fut rien. Catherine Lesseur nous a emmené dans un voyage d'une autre nature, inspirée par les œuvres du sculpteur, un itinéraire original.
« Cet itinéraire conduira le sculpteur (Angers,1788- Paris, 1856) de ses années d'étude et d'apprentissage à Paris en 1810-1811, à son séjour à Rome en 1812-1815, à ses œuvres inspirées par la Grèce à Paris en 1827 et 1837, pour s'achever par son exil en Grèce en 1852.
Les œuvres citées sont exposées dans la Galerie David d'Angers sous forme de plâtres d’atelier, étape à la dimension d'exécution, précédant la réalisation de l'œuvre, en marbre par exemple.
	A Paris, où il arrive à l'âge de 19 ans, c'est le temps du néo-classicisme et les sujets imposés aux élèves pour le Prix de Rome sont tirés des hauts faits guerriers de l'histoire grecque. David mettra toutes ses ressources en oeuvre pour faire apparaître les valeurs propres à la Grèce antique: ainsi le guerrier Othryades révèle une anatomie d'athlète (2ème Prix de Rome, 1810), la Mort du général Epaminondas, traitée en bas-relief, est digne de la dramaturgie classique (1er Prix de Rome, 1811) tandis que Philopœmen, de grandeur nature, est au paroxysme de l'héroïsme (1837, marbre au Louvre). A Rome, où il séjourne à la Villa Médicis de 1812 à fin 1815, David côtoie les originaux antiques, qui lui inspirent la tête d'Ulysse (marbre, 1812) et le bas-relief traité en méplat Néréide portant le casque d'Achille. Comme beaucoup d'intellectuels et d'artistes européens, il embrasse la cause philhellène pour l'indépendance de la Grèce, obtenue après de durs combats contre la domination turque. La Jeune Grecque (1827) sera son hommage au général Markos Botzaris, mort à la bataille de Missolonghi. Il sculpta en marbre cette touchante allégorie de la Grèce juvénile, qu'il enverra à ses frais pour être déposée sur le tombeau du général. En 1852, en raison de ses convictions libérales et d'opposition au régime, il connut l'exil et passa six mois en Grèce. Il y fit le buste de Constantin Canaris, héros de l'indépendance et se rendit à Missolonghi voir sa "chère enfant", qu'il trouva mutilée, dégradée. Ce fut l'une des grandes tristesses de sa vie. La statue fut renvoyée en France à la demande de Madame David et restaurée par deux élèves de David. Elle est exposée maintenant au Musée Historique d'Athènes, alors qu'une copie se trouve sur le tombeau du général grec. Une visite à la Galerie David d'Angers permettra d'apprécier le talent du sculpteur en ces œuvres ».
 
	Carnet de l’Académie

COTISATIONS 2018
Il est rappelé que les cotisations doivent statutairement être réglées
avant le 31 mars.
Merci à celles et ceux qui ont déjà fait le nécessaire

85 euros pour les membres associés
(85 + 10 euros si envoi bulletin par poste soit 95euros)

100 euros pour les membres titulaires
(100+ 10 euros si envoi bulletin par poste soit 110 euros)
Le Trésorier
                                                                                        Yves Barthet

                                                                                    Mémoires de 2017
Les Mémoires de 2017 sont disponibles et ont été distribués lors de la séance académique du 9 et 26 février 2018. Ils peuvent être désormais retirés au secrétariat.


                                                                                Prochaines communications

        Vendredi 27 avril
	15h00 : Séance privée
	16h00 : Séance publique
- « La politique linguistique de la Francophonie et la problématique de l’anglais. » par M. Julien Kilanga
- « Les Jobs sous la révolution, comportements démographiques et sociaux à Morannes aux XVIIIe et XIXe siècles.» par M. Raphaël Bodin






Gérard LESAGE, Secrétaire général
Directeur de la Publication : Jean—Pierre BOIS.
Imprimé par nos soins.
ISSN : 1294-7938	 						
Dépôt légal mars 2018		

Nouveau numéro de téléphone	     Tél.   : 02. 41 .39. 13. 61.
                                                                                Courriel : academie-dangers@wanadoo.fr
                                                                                                    angers.academie@orange.fr
	                                                                            Site Web : www.academie-dangers.fr
mailto:academie-dangers@wanadoo.frmailto:angers.academie@orange.frhttp://www.academie-dangers.fr/shapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1shapeimage_2_link_2

            BULLETIN MARS 2018