BULLETIN MARS 2017

 
	 L’Académie tiendra séance les : 


Vendredi 24 mars 2017
Hôtel de Livois

15h00
                                                                                    Séance Privée

                                                                                  16h00
Séance publique
                                Réception solennelle de deux membres correspondants
                                            M. Ferenc Tóth, Académie de Budapest
                            M. Daniel Roche, professeur émérite au Collège de France


Vendredi 28 avril 2017
Université Catholique de l’Ouest
                                                                                    UCO
3, place André Leroy, Angers
                                                                        Bâtiment Jeanneteau 
                                                                                Ampithêatre Bédouelle

17h00
                                                                                    Séance publique
                                    - « Le patrimoine de l’UCO » par M. Guillaume Le Vern.
                                                    - « Les collections scientifiques de l’UCO » 
                                                            par M. Georges Leguillanton.
                                                - « Description des tapisseries de La Pintière.». 
                                                    par Mme.Marie-Claude Rousseau. 





SÉANCES DU 24 FEVRIER 2017

Assemblée Générale Extraordinaire

Texte de M. Pierre Bouvet
Membres titulaires présents :
Mme Monique ASTIÉ, M. Robert AUDOIN, M. Yves BARTHET, M. Régis de BELENET, M. Jean-Pierre BOIS, M. Benoît BOUMARD, M. Pierre BOUVET, M. Christian BRÉGEON, M. Georges CESBRON, M. Lionel COUPRIS, M. Daniel COUTURIER, Mme Yvette DAMS-MONVILLE, M. Joseph GIBOIN, M. Daniel GRUAU, M. Claude FERRAND, Mme Josette FOURNIER, M. Claude-Serge GUILLEMAIN, Mme Marie-Claude GUILLERAND, Mme Marie-Magdeleine LE DALL, M. Gérard LESAGE, Mme Catherine LESSEUR, M. Jacques MAILLARD, M. Jacques MAUREAU, M. Michel PECHA-SOULEZ, M. Philippe PICHOT-BRAVARD, M. Serge QUENTIN, Mme Joëlle REMY, M. Jean-Claude REMY, M. Bernard RICHE, Mme Florence SOULEZ-LARIVIÈRE, M. Jacques THOMAS, M. Michel VAISSIER, soit 32 sur 59 titulaires à jour de leur cotisation.

Membres titulaires excusés ayant donné pouvoir :
M. Gilles d' AMBRIÈRES, M. Olivier d' AMBRIÈRES, Mme Véronique de BECDELIÈVRE, Mme Margreet DIELEMAN, M. Dominique LAMBERT DE LA DOUASNERIE Mme Elisabeth VERRY, soit 6 titulaires à jour de leur cotisation.

Membres associés présents :
Mme Christiane ASTOUL, Mme Catherine-Maïten AUSCHITZKY, M. Jean-Louis BEAU, M. Louis-Marie BEAUVOIS, M. Michel BERNARDIN, M. Jacques BIZARD, Mme Françoise BIZARD, M. Philippe BONEF, M. Yves CADOU, M. Dominique CHARBONNEL, M. Jean Paul DARDUN, M. Philippe de FRESNAY, M. Benoît DELTOMBE, Mme Frédérique DROUET-D'AUBIGNY, M. Yves DURAND, M. Rémy GERNIGON, M. Jean-Louis GIARD, Mme Michaëla GIRTAN, M. Jean-André GOUYETTE, M. Gildard GUILLAUME, Mme Claude GUILLEMAIN, M. André JOUBERT, Mme Denise LAMAISON, M. Michel LAVÉDRINE, M. Jean-Marie LIMAL, M. Dominique MAILLARD, Mme Marie-Thérèse MOIGNET, M. Patrick MORNET, Mme Christiane MULOCHER-GAIRE, M. Michel PENNEAU, Mme Hélène POLOVY, M. Jean ROBERT, Mme Jeanne ROGUET-PRIN, M. Jacques ROUESSÉ, M. François-Michel SOULARD, M. Furcy SOULEZ-LARIVIÈRE, soit 36 associés sur 170 à jour de leur cotisation.

Membres associés excusés ayant donné pouvoir :
M. Raymond BATTAIS, M. Jean BAUMARD, M. Jacques BESSON, Mme Arlette BOULOUMIÉ, M. Gilles BOURDOULEIX, Mme Elisabeth d' ORSETTI, M. Jacques de BELENET, M. Raymond DELAVIGNE, M. Grégoire DUVAL, Mme Jeanne DUVAL-LE GOFF, M. Michel GARREAU de LABARRE, M. Jean-Luc JAUNET, Mme Françoise MARMIN, M. Alain NÉRY, M. Valentin ORDODY DE ORDOD, Mme Jocelyne RENOU, M. Jean-Marc SEGUIN, Mme Françoise TÊTU DE LABSADE, soit 18 associés à jour de leur cotisation.

	Le quorum exigé par l’article 16 des statuts en vigueur étant du quart des membres de l’assemblée générale, soit le quart de 229 (59 + 170), c'est-à-dire 58, avec 68 membres présents (32 titulaires et 36 associés), cette proportion est atteinte.

	Le président Jean-Pierre Bois ouvre la séance, à 15h05, et constate que, le quorum étant acquis, l’assemblée générale peut valablement délibérer. Il rappelle que la convocation, adressée aux membres, par internet, le 2 février 2017, et, par la poste, le lendemain, donc en respectant le délai statutaire de huit jours, portait, à son ordre du jour, le vote sur les statuts et était accompagnée du nouveau texte proposé par le conseil d’administration. Il passe ensuite la parole à Pierre Bouvet, qui pilote le projet de réforme depuis une décennie.

	En quelques mots, celui-ci rappelle d’abord que, du fait de sa reconnaissance d’utilité publique, l’Académie est tenue de respecter diverses obligations, notamment quant au texte de ses statuts. Cela explique le temps qui s’est écoulé depuis les premiers travaux engagés il y a dix ans. Aujourd’hui est soumis à l’assemblée le résultat de ces travaux, complété par l’insertion des pratiques nouvelles (sections, séances privées et publiques, travaux thématiques, colloques, participation à la Conférence nationale des Académies, membres émérites, etc.). Le tout, après de nombreux échanges avec le ministère de l’intérieur, a été, une dernière fois, soumis à celui-ci, qui n’a rien trouvé à redire.
	Le président reprend la parole et passe au vote. À l’unanimité des 32 membres titulaires présents et des six porteurs de pouvoirs, soit 38 suffrages, les nouveaux statuts sont adoptés. Leur texte sera annexé au procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire.
	Afin d’éviter d’avoir à reconvoquer ultérieurement une assemblée, dans l’hypothèse où certaines dispositions pourraient être contestées par le ministère de l’intérieur, Pierre Bouvet demande ensuite aux membres titulaires de voter la délibération suivante :

« Réunie en assemblée générale extraordinaire, à son siège, le 24 février 2017, l’Académie des Sciences, Belles lettres et Arts d’Angers, après avoir adopté le projet de nouveaux statuts qui lui a été soumis, donne pouvoirs à deux des membres de son conseil d’administration, Messieurs Joseph Giboin et Gérard Lesage, ses secrétaires généraux, de procéder aux modifications desdits statuts, qui seraient demandées par l’administration ou le conseil d’État. »

	Cette délibération est votée à l’unanimité.

	Le président rend alors hommage à Pierre Bouvet pour le travail mené depuis tant d’années, avec patience et ténacité, puis il lève la séance extraordinaire à 15h25.



Assemblée Générale Ordinaire

Texte de M. Serge Lesage
Après avoir rappelé le décès, durant l’année 2016, de Madame Simone BEGUIER, avocat honoraire à la Cour, Messieurs Joël BLANDIN, ancien président de la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Angers, puis de celle de Maine-et-Loire, Wilhelm Josephus Aloysius BOTS, professeur à l'Université de Groningen, Raoul CHEVREUL, Michel GAUDIN, ancien chef de rédaction au Courrier de l'Ouest, ancien Secrétaire général de l'Académie de 1985 à 2000, Madame Micheline GUERLESQUIN, Directeur honoraire au CNRS, du père Antoine RUAIS, ancien premier vice-président de notre Compagnie, conservateur des antiquités et objets d'art de Maine-et-Loire, ancien conservateur du château d’Angers, ancien archiviste diocésain, et de Monsieur Edmond RUBION, président honoraire de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Cholet et de sa région, le président Jean Pierre Bois a invité les académiciens à observer une minute de silence en leur mémoire.
Son ordre du jour appelle la présentation du rapport d’activités par Daniel Gruau (secrétaire général), du rapport financier par Yves Barthet (trésorier) et du rapport moral par Jean-Pierre Bois (président).
Le rapport d’activités est approuvé à l’unanimité, ainsi que les documents financiers, quitus étant ainsi donné au trésorier qui s’abstient lors du vote.
Le rapport moral figure en annexe.


Lors de la discussion sur le rapport financier, Jean-Claude Remy rappelle que le non-paiement de la cotisation entraîne la mise en œuvre d’une procédure de radiation de l’Académie. Jean-Pierre Bois indique à ce propos qu’une lettre a été adressée aux académiciens concernés.


SÉANCE PUBLIQUE DU 24 FEVRIER 2017

- « Laennec, une oreille en or. » par M. Jean-Marie Limal
L’anecdote est célèbre, Laennec qui, à l’automne 1816, traversant la Cour du Louvre et apercevant des enfants jouer, les uns à mettre l’oreille au bout d’une poutre, les autres à produire un son de l’autre côté, imagine ce que l’on va appeler le stéthoscope, à l’origine un cylindre de bois percé en son centre d’un petit tube.
Cette découverte va révolutionner la médecine. Laennec tire en effet tout le parti possible de cet appareil pour définir de nouvelles méthodes d’auscultation. Cela lui permettra d’identifier et de décrire divers signes pathologiques comme le râle ronflant ou crépitant par exemple ;
Paru en 1819, son ouvrage sur «  l’auscultation médiate ou traité du diagnostic des maladies des poumons et du cœur fondé principalement sur le nouveau moyen d’exploration » est une somme dans laquelle Laennec rend compte de sa longue expérience, notamment à l'hôpital Necker dont il était médecin chef, et redéfinit les connaissances sur les pathologies pulmonaires, et à un moindre degré, cardiaques. 
Grand clinicien, il décrira aussi d’autres pathologies, comme la cirrhose du foie, la péritonite ou encore les maladies parasitaires.
Il soignera quelques patients célèbres comme Madame de Staël, le cardinal Fesch et Chateaubriand, avant d’être emporté assez jeune, il n’avait que 45 ans, par une tuberculose pulmonaire.


- « La médecine et Chateaubriand. » par M. Jacques Rouesse  
	On l’a vu ; Laennec a soigné Chateaubriand, ce qui n’était pas aisé car cet hypocondriaque n’aimait guère les médecins et se montrait pour le moins sceptique sur leurs capacités. Pour lui, les médecins avaient plutôt tendance à rendre la maladie dangereuse et, comme son père dont il écrit dans ses « Mémoires » qu’il croyait plus aux charlatans qu’aux médecins, préférait se soigner avec des remèdes qui peuvent nous paraître pour le moins originaux comme le vin de colchique ou… les yeux d’écrevisse. 
	Un répertoire de ses pathologies ne montre au demeurant rien de bien inquiétant, quelques traumatismes, quelques fièvres, peut-être la variole, plus certainement des douleurs chroniques de type rhumatismal (peut-être la raison de ses cures thermales à Cauterets). D’ailleurs Laennec, alors que Chateaubriand le consultait pour quelque indisposition passagère lui aurait conseillé, dit-on, après l’avoir longuement et vainement ausculté, de simplement «  prendre son chapeau et aller se promener ».
	Certains se sont penchés sur ses accès de tristesse, son humeur inégale, en un mot sur la psychopathologie du vicomte. Il semble à cet égard que ses symptômes maladifs étaient assez proches de ceux dont souffrait son père et qu’il n’est donc pas impossible que l’hérédité soit pour quelque chose dans le goût pour la position de martyr qu’il manifesta tout au long de sa vie.


	En tous les cas il vécut plutôt vieux pour son époque, 80 ans. En réponse à une question de Michel Penneau, Jacques Rouesse indique qu’il est très vraisemblable que ce fut à la suite d’un accident vasculaire cérébral. Sur la demande de Christian Brégeon il précise que Chateaubriand souffrit aussi de quelques troubles objectifs, les rhumatismes et une vraisemblable jaunisse. Georges Cesbron souligne quant à lui l’emploi, somme toute assez fréquent, de termes médicaux par le grand écrivain que fut François René de Chateaubriand.


SÉANCE PUBLIQUE DU 10 MARS 2017

Sont prÉsents 
Mme Monique ASTIÉ, M. Yves BARTHET, M. Jean-Pierre BOIS, M. Pierre BOUVET, M. Christian BRÉGEON, M. Georges CESBRON, M. Lionel COUPRIS, M. Daniel COUTURIER, Mme Yvette DAMS-MONVILLE, M. Daniel GRUAU, M. Claude FERRAND, Mme Josette FOURNIER, M. Claude-Serge GUILLEMAIN, M. Jacques-Marie de LATROLLIÈRE, M. Serge LE POTTIER, Mme Catherine LESSEUR, M. Jacques MAILLARD M. Jacques MAUREAU, M. Michel PECHA-SOULEZ, Mme Joëlle REMY, M. Jean-Claude REMY, M. Bernard RICHE, M. Alain SAULNIER, M. Michel VAISSIER,   membres titulaires

M. René COMBRES, M. Georges TIRAULT, membre titulaire ÉmÉrite 

M. Pierre ALLAIN, M. Louis-Marie BEAUVOIS, M. Jacques BIZARD, Mme Françoise BIZARD, M. Roger BOISSEAU, M. Dominique CHARBONNEL, M. Hubert CHENUT, M. Philippe de FRESNAY, Mme Jeanne de GÉRIN-RICARD, M. Benoît DELTOMBE, M. Henry-Dominique DERSOIR, M. Yves DURAND, Mme Jeanne DUVAL-LE GOFF, M. Charles FOUSSARD, M. Rémy GERNIGON, M. Jean-André GOUYETTE, M. Marcel GRANDIÈRE, M. Jean GRELON, M. Michel GUILLANEUF, Mme Claude GUILLEMAIN, M. Gérard JACQUIN, M. René JAMES, Mme Denise LAMAISON, M. Didier LEROY, Mme Françoise LIZÉ-DUBOIS, Mme Marie-Thérèse MOIGNET, M. Charles-Marie RÉYÉ, M. Jacques RICHOU, M. Gilles ROUSSINEAU, M. François-Michel SOULARD,   membres associÉs.

S’Étaient fait excusér :
M. Olivier d' AMBRIÈRES, M. Benoît BOUMARD, M. Joseph GIBOIN, Mme Marie-Magdeleine LE DALL, M. Gérard LESAGE, M. Pierre SCHMITT, Mme Florence SOULEZ-LARIVIÈRE, M. Jacques THOMAS,   membres titulaires. 

M. Max BARAT, M. François BOULÊTREAU, M. Gilles BOURDOULEIX, Mme Laurence CHARVOZ, M. Grégoire DUVAL, Mme Pascale GRÉMONT, M. François LECOQ-VALLON, M. Dominique MAILLARD, Mme Christiane MULOCHER-GAIRE, M. Michel PENNEAU, Mme Sylvette ROBSON, M. Philippe ROCQUET, M. Furcy SOULEZ-LARIVIÈRE, Mme Françoise TÊTU DE LABSADE, M. Guy TRIGALOT,   membres associÉs. 

Le président, Jean-Pierre Bois fait part du décès de Pierre Machefer, ferronnier d’Art de talent qui nous a quittés le 2 mars et s’associe avec toute l’Académie aux belles paroles d’espoir et de sérénité qui ont été prononcées à la cérémonie de ses obsèques.

Rappel du Printemps de l’Académie, le 19 mars 2017, dont le thème sera : les Arts à l’académie d’Angers.

Le programme du voyage en Grèce 2018 est maintenant finalisé (envoi par Internet).





Séance organisée par la section Lettres 

- « Le chevalier du Tertre de Sancé. » par Mme Jeanne de Gérin Ricard 
	Le chevalier du Tertre de Sancé meurt fin mars-début avril 1779, près de Château-Gontier. Il laisse une vaste fortune que vont inventorier les notaires, en présence de sa femme et de ses quatre enfants. Cet inventaire nous étant parvenu, il permet de localiser les lieux et d’imaginer ce qu’était un grand domaine d’Ancien Régime. À l’occasion de cette succession, famille, notaires et experts se rassemblent. On peut alors faire la connaissance de plusieurs de ces personnages.
	Madame de Gérin-Ricard évoque d’abord le contenu de cet inventaire dont l’écriture va durer cinq mois : si les numéraires représentent des valeurs considérables, le mobilier n’en représente que le cinquième ; par contre la literie, décrite dans les moindres détails, est très bien prisée. Les titres et papiers, remplissant quatre armoires, vont permettre à l’auteur de refaire la généalogie du chevalier.
	Dans un panorama illustré par de nombreuses photographies, Madame de Gérin-Ricard présente ensuite le patrimoine immobilier des du Tertre de Sancé : l’hôtel particulier de Sancé, qui a déjà fait l’objet d’une communication en 2015 et de nombreux châteaux dans la région de Château-Gontier.

- « René d’Anjou : le mortifiement de vaine plaisance. » par M. Gilles Roussineau
	Le Mortifiement de vaine plaisance - la Mise à mort du vain plaisir, est un traité de dévotion composé par René d’Anjou en 1455. L’auteur écrit pour les simples gens, sans rechercher une expression savante ou citer des autorités ardues. Sous la forme d’une fiction allégorique originale, il raconte comment l’Ame pieuse se plaint de manière émouvante à deux allégories personnifiées, Crainte de Dieu et Parfaite Contrition, du plaisir illusoire qui la tourmente sans cesse. Le martyre subi par le cœur est décrit avec âpreté et les images sont crues. Elles reflètent les mentalités de la fin du Moyen Âge, la dévotion à la Croix et la hantise de la mort. L’œuvre est imprégnée de spiritualité franciscaine et des écrits de Jean Gerson. Les allégories sont mises en scène de manière théâtrale et les dialogues sont émaillés d’images suggestives destinées à convaincre, comme dans les sermons des prédicateurs de l’époque. Trois paraboles, qui développent des sujets empruntés à la vie quotidienne, sont contées avec une verve destinée à emporter l’adhésion. Comme dans les autres écrits de René d’Anjou, le texte est indissociable de son illustration, qui fixe dans les esprits les scènes les plus émouvantes du drame qui est relaté.
	Après avoir expliqué le sens des paraboles, avec pour support un magnifique diaporama, présentant des miniatures tirées des différentes éditions du Mortifiement, M. Roussineau fait découvrir des détails, souvent durs, parfois amusants, des différents tableaux.


Carnet de l’Académie

COTISATIONS 2017

Il est rappelé que les cotisations doivent statutairement être réglées
                                                                                      avant le 31 mars.
Merci à celles et ceux qui ont déjà fait le nécessaire

                                                                            85 euros pour les membres associés
                                                        (85 + 10 euros si envoi bulletin par poste soit 95euros)

100 euros pour les membres titulaires
                                                        (95 + 10 euros si envoi bulletin par poste soit 110 euros)

Le Trésorier
                                                                            Yves Barthet

décès
	Nous avons appris le décès de M. Pierre Machefer, membre associé depuis 2004. L’Académie, qui était représentée à ses obsèques lundi 6 mars 2017 à la Cathédrale par le président Jean-Pierre Bois et d’autres académiciens, exprime sa vive sympathie à sa famille. 


rappel
Réunion de Section 
	Section Sciences de la Vie
Vendredi 12 mai 2017 à 14h00 (salle 201)


Mémoires de 2016
Les Mémoires de 2016 sont disponibles et ont été distribués lors de la séance académique du 10 février 2017. Ils peuvent être désormais retirés au secrétariat.


Annonces academiciennes

Rencontre-InteracadÉmique
	L’Académie d’Amiens nous invite à la 4ème rencontre des Académies de l’Ouest, membres de la CNA, le 17 juin 2016. Cette rencontre aura pour thème :
 « L’Angleterre et nous : concurrence, influence, rivalité… ».
L’Académie d’Angers souhaite être représentée par une petite délégation.


Voyage culturel 
	Sortie annuelle de l’académie le 13 juin 2017 : découverte des parcs et jardins remarquables de l’Anjou, écrins remarquables de maisons historiques, dans le Baugeois, sous la conduite de M. Jacques Bizard.


Visite 
	Visite de la Commission française d’histoire militaire. 
Une rencontre avec les membres de l’Académie est prévue samedi 25 mars 2017 à 16h30 à l’Académie. Tous les membres de l’Académie qui désirent y prendre part sont les bienvenus.

Prochaines communications

Vendredi 24 mars 2017
	15h00 : Séance privée 
	16h00 : Séance publique 
Réception solennelle de deux membres correspondants
M. Ferenc Tóth, Académie de Budapest
M. Daniel Roche, professeur émérite au Collège de France

Vendredi 28 avril 2017
UCO-Université Catholique de l’Ouest -
3, place André Leroy, Angers
Bâtiment Jeanneteau Ampithêatre Bédouelle
	17h00 : Séance publique
- « Le patrimoine de l’UCO » par M. Guillaume Le Vern.
- « Les collections scientifiques de l’UCO » par M. Georges Leguillanton.
- « Description des tapisseries de La Pintière.» par Mme.Marie-Claude Rousseau. 

Vendredi 12 mai 
	15h00 : Séance privée
	16h00 : Séance publique
Réception d’un membre titulaire
Eloge de M. Antoine Ruais par M. Claude-Serge Guillemain
- « La croissance industrielle, quelles sont ses limites ?» par M. Claude-Serge Guillemain
- « La sociabilité du Comte Alfred de Falloux, notable angevin au XIXe siècle. » par M. Gérald Gobbi






Gérard LESAGE
Secrétaire général

Directeur de la Publication : Jean—Pierre BOIS.
Imprimé par nos soins.
ISSN : 1294-7938								 
Dépôt légal Mars 2017		
Nouveau numéro de téléphone	     Tél.   : 02. 41 .39. 13.61.
Courriel : academie-dangers@wanadoo.fr
angers.academie@orange.fr
	Site Web : www.academie-dangers.fr








mailto:academie-dangers@wanadoo.frmailto:angers.academie@orange.frhttp://www.academie-dangers.fr/shapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1shapeimage_2_link_2
Retour à l’accueilPublications.html